Un marché flottant "authentique" ?

 

Il ne faut pas se faire d'illusion, il n'y  a plus de marché flottant "authentique" en Thaïlande, tout simplement parce que les Thaïs n'en ont plus besoin : ils font, comme tout le monde, leurs courses au supermarché. Les marchés flottants qui subsistent gardent un petit rôle local, mais ce sont surtout des attractions touristiques, un peu comme nos beaux villages du Périgord et leurs écomusées.  Ce qui ne veut pas dire, loin de là, qu'ils ne présentent aucun intérêt. En particulier les Thaïs apprécient beaucoup de les visiter le week-end, pour retrouver le parfum du bon vieux temps. Il se crée même régulièrement de nouveaux marchés flottants : soit on en fait revivre d'anciens ... soit on en invente là où il n'y en avait jamais eu. Mais il ne faut pas oublier qu'ainsi vivaient les Thaïs de la grande plaine centrale jusqu'à la fin du XIX° siècle : pas de routes, rien que des canaux (khlongs). 

 

En savoir plus sur l'histoire des khlongs dans la région de Bangkok : cliquer ici, ou sur la carte ci-contre.

 

Le marché flottant de Damnoen Saduak

 

C'est le plus grand et le plus célèbre, qui figure au programme de toutes les agences de voyages, et a été photographié des milliards des fois.

Disons tout de suite que nous apprécions peu l'endroit. Des dizaines d'autocars débarquent tous les jours, il n'y a même pas de touristes thaïs, et on y vend plus de souvenirs que de légumes.

Mais le réseau de canaux est quand même assez beau, et les bateaux - cantines proposent de bons petits plats. Si l'on veut absolument le voir, le mieux est de dormir à Damnoen Saduak, et de visiter le marché très tôt le matin (à partir de 6 h.). On peut aussi faire cette visite du matin à partir d'Amphawa, qui n'est qu'à une quinzaine de kilomètres.

 

 

Le marché flottant d'Amphawa

 

C'est également un marché touristique (et même de plus en plus !), mais fréquenté essentiellement par les Thaïs, et d'autres touristes asiatiques. Peu de gens parlent anglais, on ne voit donc pas beaucoup de Farangs.

Le marché flottant ne fonctionne que le week-end, du vendredi soir au dimanche soir. Mais Amphawa est également un lieu de séjour agréable la semaine, pour plusieurs raisons :

 

* Y aller par le train, avec une halte dans le port de Samut Sakhon, est une expérience intéressante et sympathique.

 

* On peut résider dans une belle et vieille maison en bois le long du khlong, "Ban Mea Arom homestay". Il y a plein d'autres homestays, mais celui-ci est à notre avis le plus sympathique. Pas grand monde la semaine, par contre le week-end il est indispensable de réserver :

plt.pr@gmail.com (quelqu'un peut lire le mail en anglais)

Ils ont aussi leur site, mais uniquement en thaï : http://www.banmaearom.com

 

* Il y a autour pleins de ballades agréables à faire en vélo (location à Ban Mae Arom). Le paysage est original : ici, pas de rizières, mais des cocoteraies et des arbres fruitiers. On peut voir, entre autres :

- Le parc Rama II.

- Une fabrique de porcelaine (demander "Benjarong").

- Un élevage de chats.

- Plusieurs temples intéressants, dont le Wat Chulamani, qui conserve pieusement le corps d'un vénérable bonze.

- Les fabriques de sucre au milieu des cocoteraies.

- Etc...

 

 * On peut accéder en vélo (à 8 km seulement, et par de belles petites routes) au marché flottant de Tha Kha, qui est, à notre connaissance, l'un des rares ayant gardé une certaine authenticité. Il ne fonctionne que le week-end (beaucoup de touristes), et certains jours de la semaine (peu de touristes).

Pour plus de détails voir ici.

 

* Il y a une autre grande attraction d'Amphawa qui fonctionne toute la semaine : la ballade en bateau la nuit pour voir les lucioles (fireflies en anglais, hing hoy en thaï).

 

* On peut la journée faire de beaux parcours sur les canaux ou la rivière Maeklong, en bateau à moteur ... ou pagayer si l'on a du courage. Par les petits canaux, accessibles seulement aux barques, la ballade est magnifique.

 

* Enfin n'oublions pas l'étonnant spectacle de l'arrivée du train en gare de Samut Songkhram :  un marché est installé sur les voies, et s'écarte quelques minutes lorsque le train arrive ... Le vrai spectacle c'est évidemment quand on est le long des voies, pas dans le train. (Déconseillé d'y aller depuis Amphawa en vélo : il n'y a qu'une nationale dangereuse et sans aucun intérêt. Prendre plutôt le songthaew - taxi collectif).

 

Bref, on aura compris qu'entre Damnoen Saduak et Amphawa, notre choix est vite fait.

 

 

Comment aller à Amphawa

On peut accéder à Amphawa en minibus depuis Victory monument à Bangkok. C'est déconseillé, car le trajet qui dure 2 heures ne présente aucun intérêt : de la banlieue et  de l'autoroute.

Une bien meilleure option est d'emprunter la ligne de chemin de fer de Thonburi à Mahachai, qui traverse un mélange de ville et de végétation du plus étonnant effet. Cette ligne, complètement déficitaire, est préservée pour l'intérêt qu'elle présente pour les habitants de Thonburi. Ils sont nombreux à l'utiliser pour se rendre au port de pêche de Samut Sakhon, surtout le week-end.

Samut Sakhon est d'ailleurs une excellente étape pour déjeuner de fruits de mer. Ensuite traverser la rivière avec le bac et prendre la deuxième partie de la ligne ferroviaire pour Samut Songkhram. L'arrivée au milieu d'un marché vaut le coup d'œil

A Samut Songkhram on trouvera sans trop de problèmes un bus ou un songthaew qui se rend à Amphawa.

Toutes les informations en français et en thaï sur la FICHE PRATIQUE.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Home

 

           Thaïlande  -  En vélo ... pourquoi pas ?  -  Dormir dans une maison traditionnelle

 

 

Cliquer sur les vignettes pour agrandir

 

 

 

 

 

Histoire des khlongs
 

 

 

 

 

 

Damnoen Saduak

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Amphawa

 

 

 

 

 

Ban Mae Arom

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marché flottant de Tha Kha

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'arrivée du train en gare de Samut Songkhram