Retour

 

 

 

 

A qui appartient l'Ouest ?

Aux Français ?

La présence française dans l’Ouest est une conséquence de la colonisation du Canada.

Le Canada français nait au XVI° siècle, à partir d’une porte d’entrée bien précise du continent : l’embouchure du fleuve Saint Laurent.  Québec est fondé en 1608, Montréal en 1642. A partir du Saint Laurent, les Grands Lacs fournissent un accès facile à la plaine du Mississipi.

  

En 1682 Cavelier de Lasalle descend le grand fleuve jusqu’au golfe du Mexique. Il prend possession de toute la vallée du Mississipi au nom de roi de France, et lui donne le nom de Louisiane en l’honneur de Louis XIV. La ville de la Nouvelle Orléans est fondée en 1718. A France a, sur le papier, d’immenses possessions américaines, qui enferment les colonies anglaises dans un étau. Les noms de ville du bassin du Mississipi en portent encore la trace : Detroit, Saint Louis, Grands Rapids, Des Moines, Nouvelle Orléans …

En bleu sur la carte : l'Amérique française vers 1750

 

 

Cet empire est perdu lors de la Guerre de Sept Ans (1756 – 1763). La défaite de la France face à l’Angleterre est logique : la France s’est beaucoup moins intéressée au Nouveau Monde. L’effort militaire est moindre que celui des Anglais. Et surtout les deux populations ne sont pas comparables. Lorsque commence la guerre, il y a en Amérique du nord environ 60.000 colons français contre un million et demi de colons anglais.

 

En 1763, la France doit abandonner le Québec à l’Angleterre. Mais peu auparavant (1762) elle a pris la précaution de céder la Louisiane à son alliée, l’Espagne.

 

1800 : La France du Consulat est de nouveau en position de force. Bonaparte obtient de l’Espagne, par un traité secret, la restitution de la Louisiane. Mais la restitution n’est pas encore effective en 1803 lorsque Bonaparte décide finalement de vendre la Louisiane aux Etats-Unis. La guerre vient de reprendre contre l’Angleterre. Réaliste, Bonaparte admet que la France n’a pas les moyens d’occuper ou de défendre cette possession lointaine. Pour 15 millions de dollars (60 millions de francs or), les Etats-Unis doublent leur territoire et ouvrent la porte à la conquête de l’Ouest.

En violet sur la carte : la Louisiane vendue par la France en 1803

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louisiane