Home

 

 

 

 

 

 

Pages 1 et 2

 

 

Pages 3 et 4

 

 

 

 

Page 5

 

 

 

 

 

 

Pages 6 à 8

 

 

 

Page 9

 

 

 

Page 12

Page 11

Page 10

 

 

 

Page 13

 

Page 14

 

 

 

 

 

Page 16

Page 15
Page 17

Page 18

 

 

 

 

Page 19
Pages 20 et 21

Pages 22 à 24

 

 

 

 

 

 

 

Page 25

 

 

 

 

Page 29

 

Pages 27 et 28

Page 26

 

 

 

 

Page 30

 

 

 

 

Janvier 1976

Luis Llach chante L'estaca

Cliquer sur la photo

 

 

 

 

Pages 31 à 34

 

 

 

 

 

 

 

 

La Catalogne et l’Espagne

UIA Argenteuil – 4 novembre 2016

www.uia95.com

Temps de lecture : 43 mn

  

La Catalogne nous surprend aujourd’hui en nous apparaissant si différente de l’Espagne, et tentée par l’indépendance. Que s’est-il passé ?

Pages 1 et 2

En préambule quelques remarques sur la géopolitique de la péninsule ibérique et de la Catalogne

Pages 3 et 4

 Ce que nous allons présenter peut brièvement se résumer ainsi :

 

1-D’où vient la Catalogne ?

 

*    Jusque vers l'an 800 la Catalogne n'existe pas. Il y a bien un territoire et des hommes, mais rien qui évoque un peuple, une langue, une identité catalanes.

      Page 5

 

*    La "Catalogne" nait vers 800 (bien que le nom Catalogne n'apparaisse qu'au XII° siècle), de sa position intermédiaire entre l'Espagne musulmane et l'empire franc de Charlemagne : elle se libère de la domination musulmane, mais mais sans s'intégrer vraiment à l'empire (puis au royaume) franc.

     Pages 6, 7 et 8 

 

2-La Catalogne de la splendeur à l’effacement

 

*    Cette Catalogne désormais indépendante connait son heure de gloire du XII° au XV° siècle, mais en étant associée au royaume d'Aragon. Page 9

      Elle "rayonne" politiquement, économiquement et culturellement, et ceci dans trois directions :

- au nord sur le Languedoc   Page 10

- au sud, elle participe à la Reconquête  Page 11

- à l'est elle rayonne sur la Méditerranée.    Page 12

      Le souvenir de cette grandeur passée est encore très présent à Barcelone.   Page 13

    

*    Dans le grand basculement du XV° - XVI° siècle,  la Catalogne est perdante : Page 14

- La dynastie qui la gouverne est aragonaise depuis 1412, et en 1479 l'Aragon s'unit à la Castille  Page 15

- La fin de la Guerre de Cent Ans (1453) donne un poids nouveau à la France et à l'Angleterre Page 16

- La construction de l'empire ottoman (1453 : chute de Constantinople) limite le commerce chrétien en Méditerranée, base de la prospérité de Barcelone. 

      Page 17

- Avec les Grandes Découvertes (1492 : voyage de Christophe Colomb) le centre de gravité de l'Espagne bascule vers l'ouest.  Page 18

 

 

 3-De l’effacement à la renaissance

 

*    Placée dans une situation subordonnée par rapport à la Castille, la Catalogne réagit par des révoltes aussi fréquentes que vaines qui ne lui permettent pas de retrouver la maitrise de son sort :

- 1462 - 1472 : la guerre civile catalane  Page 19

- 1640 - 1659 : la guerre des Faucheurs   Pages 20 et 21

- 1701 - 1714 : la guerre de Succession d'Espagne Pages 22 à 24

 

*    A partir du XVIII° siècle, la Catalogne prend silencieusement sa revanche. L'Espagne castillane est en train de glisser de l'avant-garde à l'arrière-garde de l'Europe. Page 25

      Dans le même temps la Catalogne se dynamise et se modernise.  Page 26

      Cette Catalogne modernisée apparait à la fin du XIX° siècle comme une avant-garde de l'Espagne, une avant-garde bourgeoise ... Pages 27 et 28

      ... mais aussi une avant-garde révolutionnaire.  Page 29

 

      Le XIX° siècle voit également une renaissance de la culture catalane et du sentiment national    Page 30    

 

 

Et maintenant ?  Pages 31 à 34

Dans la transformation de l'Espagne au XX° siècle, la Catalogne s'est située du côté de la modernité. Elle a évidemment été une victime de choix d'un franquisme qui voulait ramener l'Espagne quelques siècles en arrière. 

Dans l4espagne enfin devenue démocratique, la Catalogne se trouve confrontée à un nouveau choix : revendiquer le rôle de modèle pour la péninsule, ou au contraire se séparer par la revendication de l'indépendance.