Retour

 

Cadastre d'Arnouville en 1819

Les écuries ont depuis été détruites. Restent aujourd'hui le château, inachevé, l'orangerie, et le plan géométrique établit par Machault pour le "nouvel Arnouville".