1917 : Comment sortir de l'impasse militaire ?

A la fin de 1916, la situation est bloquée sur l'ensemble des fronts. Les forces sont en équilibre partout, sauf sur le front français, où les Alliés ont la supériorité : 180 divisions contre 152. Les Allemands ne peuvent pas rétablir l'équilibre sans dégarnir dangereusement les autres fronts.

Sur mer, les Allemands ne sont pas parvenus à forcer le blocus allié, surtout britannique. Par contre les Alliés peuvent largement importer des Etats-Unis.

C'est en fonction de cette situation que sont prises les décisions stratégiques pour l'année 1917.

Pour les Alliés

Attaquer sur le front français au début de 1917 en jouant sur la supériorité numérique. Le pari est que l'armée allemande, qui a pu résister en 1916, ne sera plus en état de le faire en 1917.

Pour les Allemands

Couper la route du ravitaillement américain en déclenchant la guerre sous-marine à outrance. Le pari est que, si les Etats-Unis entrent en guerre, il leur faudra au moins un an pour apporter un appui efficace, alors que la guerre sous-marine devrait mettre l'Angleterre à genoux en six mois.

 

Dans le courant de l'année 1917, les paris de tous les état-major  se révèleront faux.