Home

 

 

 

Les Etats-Unis et le monde

depuis les "14 points" du Président Wilson (1918)

Temps de lecture de l'ensemble du cours : 1 h 45 mn

 

 

Introduction

 

I° partie - Le temps de l'isolationnisme (jusqu'à la Seconde Guerre mondiale)

 

II° partie - Les Etats-Unis dominent le camp occidental (de la Seconde Guerre mondiale à 1990)

 

III° partie - Les Etats-Unis face au monde multipolaire (après 1990)

 

 

 

 

Introduction - Temps de lecture de l'introduction  : 4' 40 "

 

Etudier la place et le rôle des Etats-Unis dans le monde sur une aussi longue période (un siècle !) suppose évidemment de montrer une évolution : les Etats-Unis ne jouent pas le même rôle dans le monde au début du XX° siècle et au début du XXI° siècle.

 

En gros, on peut distinguer trois étapes :

 

1° étape : jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, le temps de l'isolationnisme américain.

Page 1 :

Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, les Etats-Unis représentent déjà une puissance considérable, en particulier économique, et ils sont déjà intervenus en dehors de leurs frontières. Mais ils ne sont pas le centre du monde, ils n'assurent pas la direction politique et économique des affaires mondiales.

Page 2 :

Ils laissent ce rôle à l'Europe, et ils ne manifestent aucune impatience pour prendre la relève de l'Europe. La doctrine qui prévaut alors aux Etats-Unis est celle de l'isolationnisme : mêlons nous le moins possible des affaires de l'Europe.

Ceci reste vrai jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, malgré la parenthèse qu'a représenté en 1917-1919 l'intervention américaine dans la guerre en Europe, puis dans la rédaction du traité de Versailles. Mais cela est resté une parenthèse puisque dès 1920 les EU sont revenus à l'isolationnisme.

 

2° étape : de la Seconde Guerre mondiale à 1990, le temps du monde bipolaire, et de la direction américaine sur le camp occidental.

Page 3 :

Un tournant beaucoup plus considérable se produit avec la Seconde Guerre mondiale. Les Etats-Unis jouent un rôle décisif dans l'issue de la guerre, et désormais ils assument leur rôle de grande puissance mondiale. Après 1945 ils n'envisagent pas un instant de revenir à l'isolationnisme. Parce que l'Europe est épuisée, ne peut plus jouer le même rôle mondial, et parce qu'il y a désormais en face des Etats-Unis une puissance considérable, l'Union soviétique, qui est l'autre grand vainqueur de la guerre.

C'est le temps du monde bipolaire, où Etats-Unis et URSS se partagent la direction des affaires mondiales, et s'affrontent à travers la Guerre froide.

A l'époque du monde bipolaire, les EU assurent la direction, peu contestée, du camp occidental, et ils organisent ce camp occidental selon leurs propres principes, en particulier économiques.  

 

3° étape : après 1990, le temps du monde multipolaire.

Pages 4 :

Cette période du monde bipolaire se termine évidemment avec l'effondrement brutal du camp socialiste en 1989-91. L'URSS elle-même disparaît en 1991, la Chine reste communiste, mais n'a plus de communiste que le nom.

On a tout d'abord l'impression, à la fin du XX° siècle,  d'un triomphe des Etats-Unis, puisque leurs principes sont acceptés partout. On croit à la mise en place d'un "nouvel ordre mondial", mis en place et surveillé à la fois par l'ONU et par les Etats-Unis. 

Mais très vite il apparaît que la réalité est plus complexe. L'islamisme politique combat l'hégémonie américaine. La Russie n'a pas disparue. La Chine s'affirme de plus en plus comme une grande puissance suivie par d'autres pays émergents du sud comme l'Inde ou le Brésil. Les attentats du 11 septembre 2001 symbolisent ce nouveau tournant. Les Etats-Unis ont bien l'intention de défendre leur sécurité et leurs intérêts, de rester la première puissance, mais ils le font dans un monde qui est de plus en plus clairement multipolaire.  

 

Page 5 :

L'objectif pour le bac est donc de savoir montrer les caractéristiques et l'enchainement de ces trois étapes : 1) Le temps de l'isolationnisme  -   2) Le temps du monde bipolaire - 3) Le temps du monde multipolaire.

 

 

 

 

I- Le temps de l'isolationnisme

 

(jusqu'à la Seconde Guerre mondiale)

Temps de lecture de la I° partie : 22 '

 

 

1-Qu'est-ce que l'isolationnisme ?

 

a) Avant 1917 : une situation paradoxale

Page 6 :

Avant la guerre de 1914, les Etats-Unis sont déjà la première puissance économique du monde. Mais cette puissance est essentiellement à usage interne. Les instruments de la domination mondiale (commerce, flotte, capitaux, colonies ...) sont entre les mains de l'Europe.   

Page 7 :

Cette situation ne doit rien au hasard : la domination de l'Europe est le fruit d'une longue évolution commencée aux XV° - XVI° siècle avec les Grandes Découvertes. L'Europe a unifié le monde et s'est placée au centre d'un réseau de routes maritimes. Les Etats-Unis apparaissent comme un prolongement de l'Europe, et l'occupation de leur territoire est à peine terminée à la fin du XIX° siècle.

 

b) L'isolationnisme est ancré dans la culture politique des Etats-Unis

Page 8 :

L'isolationnisme est la volonté de s'isoler politiquement de l'Europe. Uniquement politiquement, il n'a jamais été question d'isolement économique.

L'isolationnisme est aussi vieux que les Etats-Unis, et repose sur un sentiment de supériorité politique et morale. Les Américains sont convaincus d'avoir quitté la vieille Europe pour créer sur le "Nouveau Monde" une nation meilleure, fondée sur la liberté et la démocratie, valeurs revendiquées dès la "Déclaration d'Indépendance" du 4 juillet 1776. Les Américains ne se sentent plus concernés par les querelles dynastiques, nationales et religieuses de la vieille Europe.   

Page 9 :

L'isolationnisme est très tôt et clairement défini par trois des premiers présidents américains : George Washington en 1796, Thomas Jefferson en 1801, James Monroe en 1823.

La formulation par ce dernier de la "doctrine de Monroe" est considérée comme une définition claire et définitive de l'isolationnisme : les Américains ne veulent pas d'intervention européenne dans le nouveau monde, et ils n'ont pas l'intention d'intervenir dans les affaires européennes.  

Page 10 :

Cet isolationnisme est maintenu jusqu'à la Première Guerre mondiale. Pourtant avant 1914 les Etats-Unis on fait de nombreuses interventions à l'étranger, en Amérique latine et en Asie. Mais il s'agit surtout d'opérations de police que les Américains font au nom de la "liberté" : liberté du commerce, ou sécurité des citoyens américains.  Les Etats-Unis n'ont pas l'intention de remplacer l'Europe dans la direction des affaires mondiales.

 

2-Une première rupture : 1917-1920

 

a)1917 : les Etats-Unis entrent en guerre

Page 11 :

Lorsque la guerre éclate en Europe en août 1914, les Etats-Unis n'envisagent pas un instant d'y participer. Elle est pour eux le résultat d'une vieille diplomatie avec laquelle ils ont rompu.

Mais au début de 1917, l'Allemagne, qui croit la victoire à portée de la main décide la guerre sous-marine à outrance, c'est à dire le droit de couler tous les navires, même neutres, commerçant avec la France ou l'Angleterre.

Pour les Etats-Unis, il ya là une atteinte inacceptable à la liberté des mers. A la demande du président Wilson, le congrès américain vote la guerre à l'Allemagne le 6 avril 1917.

 

b)"L'idéalisme wilsonien" : définition

Page 12 :

Cette intervention américaine est très importante. On peut faire à son sujet trois remarques :

-1° remarque : cette intervention est conforme à la fois aux intérêts des Etats-Unis ET aux principes des Etats-Unis. C'est comme cela que les Américains veulent se voir : une nation qui défend ses intérêts, MAIS AUSSI des principes supérieurs : le droit, la liberté, la justice ...

- 2° remarque : cette intervention est en grande partie l'œuvre personnelle du président Wilson, et elle porte la marque de ce qu'on a appelé l' "idéalisme wilsonien" (à ce sujet voir plus loin les "Quatorze Points").

- 3° remarque : Wilson ne se rallie pas aux principes européens, il veut au contraire imposer les principes américains au monde entier. Pour lui les Etats-Unis ne sont pas "alliés" à la France et à l'Angleterre,  mais seulement "associés".

 

Page 13 :

Wilson précise sa position lors d'un discours devant le congrès le 8 janvier 1918. Il y présente quatorze points qui doivent, selon lui, être la base des futurs traités de paix. Si l'on résume brièvement ces "Quatorze Points" du président Wilson, on y trouve quatre principes essentiels :

1) Tous les peuples ont le droit de disposer librement d'eux-mêmes.

2) Il faut la liberté des mers et la liberté du commerce.

3) Il faut le désarmement.

4) Il faut une organisation internationale pour veiller au maintien de la paix.

 

c) L'idéalisme wilsonien : son application

Page 14 :

Wilson vient en personne à la conférence de la paix, qui se déroule à Paris à partir de janvier 1919. Il exerce une grande influence sur les traités de paix. Au nom du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, on va démanteler  les empires multinationaux : empire russe, empire ottoman, empire austro-hongrois. Et l'on va créer un Société des Nations, chargée de développer la coopération internationale et de veiller au maintien de la paix.

 

d) 1920 : la parenthèse se referme

Page 15 :

Mais cette intervention américaine tourne court, parce que le peuple américain est resté isolationniste. En mars 1920, le Sénat américain refuse de ratifier le traité de Versailles. Les Etats-Unis n'en sont donc pas signataires, et ils ne siègeront jamais à la Société des Nations.

En novembre 1920, l'élection présidentielle américaine est gagnée par les républicains (Harding), qui ont fait campagne autour du slogan "America first".

 

3-Le maintien de l'isolationnisme : 1920 -1941

 

a) L'isolationnisme dans la prospérité des années 20

Page 16 :

Pendant les années 20 les Etats-Unis connaissent une brillante prospérité, qui renforce l'isolationnisme. Pour la première fois, l'immigration en provenance d'Europe est limitée par la loi.

Page 17 :

Les Etats-Unis ne sont pourtant pas coupés du reste du monde. La culture américaine connaît une diffusion sans précédent, à travers le jazz, le cinéma, la littérature.

Page 18 :

Les Etats-Unis sont également contraints d'intervenir en Europe sur les questions financières. Les circuits financiers sont gelés dans un Europe ruinée par la guerre, seule l'Amérique peut payer. Les Etats-Unis interviennent à deux reprises pour négocier un allègement des "réparations" dues par l'Allemagne aux vainqueurs. Surtout, l'Amérique prête à l'Allemagne pour financer son redressement et rétablir les flux financiers. 

 

b) L'isolationnisme dans la crise des années 30

Page 19 :

Dans les années 30 les Etats-Unis connaissent la plus grave crise économique et sociale de leur histoire. Cela ne fait que renforcer l'isolationnisme. En 1930 est adopté un tarif douanier très protectionniste.

En 1932 le candidat démocrate Franklin Roosevelt est élu. il pratique une audacieuse politique d'intervention de l'état (le New Deal), qui redresse l'économie. Mais il ne rompt pas avec l'isolationnisme dans la mesure où il n'envisage aucune solution internationale à la crise. 

 

c) Roosevelt face au danger de guerre

Page 20 :  

Ce n'est pas de l'économie, mais de la menace de guerre que viendra la remise en cause de l'isolationnisme. Les politiques d'agression du Japon et de l'Allemagne conduisent à la guerre. Elle éclate en Asie en juillet 1937, et en Europe en septembre 1940.

Page 21 :

Roosevelt est parfaitement conscient que les Etats-Unis ne peuvent se laisser enfermer entre un  Pacifique dominé par le Japon et un Atlantique dominé par l'Allemagne nazie. Mais le peuple américain reste isolationniste et ne veut pas de la guerre. En novembre 1940, Roosevelt est réélu en promettant la paix. 

Pages 22 :

De 1939 à 1941, Roosevelt manœuvre pour aider les Alliés sans rompre officiellement avec la neutralité :

- Novembre 1939 : clause "cash and carry", qui permet de vendre des armes à la France et à l'Angleterre (mais les navires américains ne peuvent pas les transporter).

Page 23 :

- Novembre 1940 : après la défaite de la France juin 1940) les navires américains sont autorisés à transporter des armes pour l'Angleterre. 

- Mars 1940 : loi "prêt-bail" : les Etats-Unis livreront sans limite à l'Angleterre des matériels qui seront payés après la guerre. L'Amérique devient l' "arsenal de la démocratie".

Page 24 :

- Août 1940 : Charte de l'atlantique signée par Roosevelt et Churchill, affirmant une solidarité de principe des démocraties contre les dictatures.

Page 25 :

Finalement c'est le Japon qui fait entrer les Etats-Unis dans la guerre, en attaquant par surprise Pearl Harbor le 7 décembre 1941. Le Japon espère décourager les Etats-Unis, et les forcer à négocier en position de faiblesse. Mais c'est le contraire qui se produit : l'opinion américaine, scandalisée par l'agression, bascule du côté de la guerre.

Page 26 :

Le 8 décembre 1941, Roosevelt n'a aucun mal à faire voter par le Congrès la déclaration de guerre au Japon.

Page 27 :

Le 9 décembre, dans une déclaration à la radio, Roosevelt résume en quelques mots le tournant historique que viennent de vivre les Etats-Unis :

"Nous devons faire face à la grande tâche qui est devant nous, en abandonnant immédiatement et pour toujours l'illusion que nous pourrions jamais nous isoler à nouveau du reste de l'humanité."

La page de l'isolationnisme est définitivement tournée.

 

 

Page 1

50"

 

 

Page 2

40"

 

 

 

 

 

 

 

Page 3

1'

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Page 4

1' 10"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Page 5

1'

 

 

 

Page 6

1'

 

 

Pour voir les cartographies animées, cliquer sur les vignettes.

Réglez le son de votre ordinateur pour le commentaire

 

 

 

 

 

 

Page 7

50"

 

 

 

 

 

Page 8

1'30"

 

 

 

 

 

 

 

 

      Washington                       Jefferson                         Monroe

 

 

Page 9

1'

 

Page 10

1' 15"

 

 

 

 

 

 

Page 11

1' 10"

 

 

 

 

 

 

 

 

Page 12

1' 50"

 

 

 

Wilson

 

 

 

 

 

 

Page 13

45"

 

 

 

 

 

 

Page 14

45"

Clemenceau               Wilson

 

 

 

 

Page 15

1'

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Page 16

40"

Page 17

50"

 

 

 

Sidney Bechet

 

Page 18

2'

 

 

 

 

 

 

Page 19

1' 40"

 

 

 

 

 

Page 20

50"

 

Page 21

50"

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Page 22               40"
Page 23               1'
Page 24                  1' 10"

 

 

 

 

 

Page 25         50"
D'autres affiches américaines sur Pearl Harbor

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Page 26

 

Vers la deuxième partie :

 

II- Les Etats-Unis dominent le camp occidental

(de la Seconde Guerre mondiale à 1990)

 

Page 27

Roosevelt parle à la radio le 9 décembre 1941